NOTHING ELSE MATTRESS
                                                                                  Une collaboration avec Nicolas Puyjalon
 
La performance commence par le rugissement extrême d'un compresseur et une armada de matelas gonflables bleus jonchés sur le sol. Nicolas gonfle un pneumatique à la bouche tandis que Zabo, avec le compresseur et une pompe à pied, parvient à en gonfler dix. Le lit préparé "Princesse au petit pois" est prêt. Des instruments à vent (trois mélodicas, un harmonica, deux sifflets et une flûte) sont montés sur les valves et des claviers glissés entre les matelas.
Pour jouer de cet instrument gargantuesque, Nicolas et Zabo embarquent en sautant sur le dessus et tanguent, se débattent contre les éléments (l'air et la gravité) enclenchés par la déflation, allant jusqu'a passer par dessus bord...
Alors que les complices ont l'impression de dériver sur le radeau de la Méduse, la tension monte dans le public qui hurle de compassion, témoin d'une catastrophe en devenir, jusqu'au moment de grâce où ils parviennent enfin à apprivoiser l'instrument en se tenant et se reposant tout au long de la lente descente tandis qu'un son cacophonique carverneux émerge des valves préparées. "L'embarque-à-son" se rapprochant du sol, Zabo connecte un mégaphone pour amplifier le dernier souffle de l'instrument pendant que Nicolas consolide les matelas en un rocher solide. La performance se termine alors qu'ils se laissent retomber en arrière en s'agrippant l'un à l'autre : Nothing else mattress...
Collaboration Tales, "Post-Coital Tristesse". Commissaire EXstat²
Mois de la Performance, Art Berlin 16/05/2015

 
Nothing else mattress
press to zoom
Nothing else mattress
press to zoom
Nothing else mattress
press to zoom
Nothing else mattress
press to zoom
Nothing else mattress
press to zoom
1/1