ANATOMS

Screen Shot 2021-09-20 at 02.27_edited.j

Anatomy VII -  Mixed Media. X-ray film, Aluminium, Inox. 40X50 Cm. 2020
 


En 1895, lors de ses recherches sur le phénomène de luminescence produit par les rayons cathodiques, Wilhelm Röntgen, découvre le rayon X.  Il observe que ce nouveau rayonnement est extrêmement pénétrant et capable d'impressionner une plaque photographique. Ainsi, naît l'idée de réaliser la toute première radiographie de l'histoire, celle de la main de son épouse, Anna Bertha Röntgen. La première séance de radioscopie a lieu à Paris, un mois plus tard et la communauté scientifique internationale se rend compte de l'importance de cette découverte appliquée à la médecine.

En 1997, en cherchant un lien entre la sérigraphie et la photographie,  j'ai découvert la voie de l'imagerie aux rayons X positifs.
J'ai transformé mon studio en un service hospitalier bien particulier : je sélectionne des modèles/patients pour constituer un large éventail de physionomies et les fais poser tous de la même manière que s'ils étaient chez un radiologue : longtemps immobiles, les yeux fermés, ils noyée dans un silence intériorisé, toute typologie d'expression s'évanouit jusqu'à ce que l'essence de la personne émerge.
 
Au fil des années, le champs d'action s'est élargi à des éléments géologiques appréhendés comme des organes, ainsi qu'aux objets, en hommage à W.Röntgen et ses expériences non-médicales qui ont mené à la découverte du rayon X.  J'ai trouvé dans ce medium, un support d'exploration plastique et sensible, dans une quête incessante de révélations entre le monde visible et invisible.

De nos jours, à l'instar de la photographie et du cinéma, la radiographie analogue est en train d'être  supplantée par l'imagerie numérique et les films radiographiques sont en voie d'obsolescence. On assiste à  la fin d'un cycle.